Etudiants

6,519 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning Chambre de commerce et d'industrie de Paris, Directeurs des Ecoles de commerce, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

    Pour un maintien des oraux au concours des grandes écoles de commerce

    Cet après-midi, Mardi 24 mars 2020, Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé la suppression des épreuves orales des concours d’entrée aux grandes écoles de commerce. En tant qu'anciens préparationnaires ayant préparé ce concours pendant au moins 2 ans, étudiants d'écoles de commerce, et appelant tous les étudiants qui subissent cette décision à nous rejoindre, nous nous opposons fermement à celle-ci et nous appelons les écoles à tout simplement reporter la tenue des épreuves orales. Pourquoi ? Car cela va à l’encontre de l’essence même de l’école de commerce : préparer les étudiants aux métiers du management dont la dimension orale est prépondérante. Cela dévalorise aussi la sélection : les oraux ont l’effet d’un révélateur après les épreuves écrites. Comment sélectionner 400 candidats sur les 6000 qui se présentent uniquement à travers des copies ? Ce panel est bien trop large, l’oral nécessaire pour une sélection juste. Les oraux ont en outre l’avantage d’être tous dispensés dans les différentes écoles, donc les biais de différences de correction possibles sont gommés. Par ailleurs, ce n’est que s’affranchir d’une part importante du travail et du temps que les préparationnaires ont consacrée depuis 2 ans ad minima, jusqu’à 4 pour certains, pour préparer les oraux. Khôlles hebdomadaires, programme entier de la première année de Culture des Sciences Humaines qui n’auraient servi à rien : c’est ne pas respecter ses propres futurs étudiants. Enfin, l’argument mis en avant d’une potentielle mise en difficulté de l’agenda de certaines familles ne tient pas : cela fait au moins 2 ans que ces dites familles font tout autour des préparationnaires afin de leur permettre la meilleure préparation aux concours. Ce n’est justement que piétiner leurs sacrifices que d’annuler les épreuves orales. Prenant en compte tous ces éléments, la seule solution objective pour sortir de cette crise est la suivante : le report pur et simple des épreuves orales du concours d’accès aux grandes écoles de commerce. 

    Etudiants
    6,519 supporters