Association Territoires zéro chômeur de longue durée

12,549 supporters

Le projet Territoires zéro chômeur de longue durée a été porté pour sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité avec, dès le départ, une volonté partagée que la conduite opérationnelle de ce projet puisse être ensuite portée par une organisation ad-hoc. L’association Territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD) a ainsi été créée le 7 octobre 2016 pour prendre la suite de l’action et démontrer qu’il est possible à l’échelle de petits territoires, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée à temps choisi, en développant des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire. L’association TZCLD a pour objet l’animation et le développement du projet dans ses différentes étapes. Suite à l’habilitation des 10 territoires expérimentaux par la loi du 29 février 2016, de nombreux territoires volontaires se mobilisent pour mettre en œuvre la démarche. TZCLD a donc trois missions : Soutenir les territoires habilités, capitaliser et tirer les enseignements de la première expérimentation pour améliorer la méthode ; Accompagner les territoires volontaires pour entrer dans la démarche et participer à une deuxième expérimentation ; Favoriser la diffusion du projet pour obtenir, à terme, la création d’un droit d’option par la loi. L’association est présidée par Laurent Grandguillaume, Michel de Virville et Patrick Valentin en sont les vice-présidents et Bernard Arru le directeur.

Started 1 petition

Petitioning Edouard Philippe, Richard Ferrand, Gérard Larcher

Pour l'extension de l'expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée

Face à l'urgence sociale, n'attendons plus pour faire de l'emploi un droit ! 2,6 millions de personnes sont au chômage de longue durée. Plusieurs millions de personnes sont privées d’emploi ou contraintes d’accepter des emplois précaires, dans des conditions qui ne permettent pas une existence digne. La loi d'expérimentation du 29 février 2016 a permis l'habilitation de 10 territoires expérimentaux pour 5 ans. Cette expérience porte déjà ses fruits, de nombreuses personnes ont pu retrouver un emploi en CDI dans les territoires concernés.  L’expérimentation se fonde sur trois principes qui indiquent qu’il est humainement et économiquement possible de supprimer le chômage de longue durée à l’échelle des territoires : Personne n’est inemployable, les personnes privées durablement d’emploi ont des savoir-faire et des compétences ; Ce n’est pas le travail qui manque, c’est l’emploi, puisque de nombreux besoins de la société ne sont pas satisfaits ; Ce n’est pas l’argent qui manque, puisque chaque année la privation d'emploi coûte 43 milliards d'euros à la collectivité. Aujourd'hui, plus de 200 nouveaux territoires se mobilisent. Pour y déployer le projet et construire cette utopie réaliste, il est nécessaire qu'une 2e loi d'expérimentation soit votée par l'Assemblée nationale et le Sénat dès 2019. L’extension de l’expérimentation, annoncée par le Président de la République le 13 septembre 2018 dans le cadre de la présentation de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, est attendue de tous ! Pour que le droit d'obtenir un emploi existe, Pour supprimer la privation d'emploi, Appelons au vote d'une 2e loi d'expérimentation « Territoires zéro chômage de longue durée » dès 2019 !

Association Territoires zéro chômeur de longue durée
12,549 supporters