Alternative Populaire Suisse.ch

6,069 supporters

    Started 3 petitions

    Petitioning Olivier Jornot, Alain Berset

    NON à l'impunité de Martine Brunschwig-Graf !

    << Martine Brunschwig Graf a admis avoir menti à la presse. Elle avait été informée que Tariq Ramadan aurait entretenu des relations intimes avec certaines de ses élèves. Une enseignante à la retraite et féministe a indiqué, à une journaliste, l’avoir avertie personnellement par téléphone dans les années 1990. Ce n’étaient que «des rumeurs», s’est défendu publiquement l’ancienne magistrate. Les juges ont demandé plus d’explications. L’ancienne cheffe du département a précisé qu’elle a répondu au courriel de la journaliste « contrairement à ses règles habituelles, de façon erronée mais pour avoir la paix ». Lorsqu’elle a indiqué qu’elle se souvenait de ce coup de fil, c’était pour éviter toute polémique. Et de souligner que « c’est une sottise de ma part d’avoir répondu de la sorte ».>> (radiolac.ch, 20min.ch: https://bit.ly/2BFKNy9 le courrier: https://bit.ly/2FNoDyfEn l'état des choses, et comme indiqué sur radiolac par la députée genevoise PDC Anne Marie von Arx-Vernon (auteur de la demande au conseil d'état pour enquêter sur les dysfonctionnements au département de l'instruction publique (https://www.radiolac.ch/emissions/radio-lac-matin/radio-lac-matin-invite/ce-rapport-sur-laffaire-tariq-ramadan-est-peu-respectueux-des-victimes/) ce type de comportement (ignoble, lâche et scandaleux) constitue une infraction sous le coup de l'article 33 du code de procédure pénale (https://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_E4_10.html) décrit comme suit:Art. 33 Obligation de dénoncer Toute autorité, tout membre d’une autorité, tout fonctionnaire au sens de l’article 110, alinéa 3, du code pénal, et tout officier public acquérant, dans l’exercice de ses fonctions, connaissance d’un crime ou d’un délit poursuivi d’office est tenu d’en aviser sur-le-champ la police ou le Ministère public (art. 302, al. 2, CPP). Par conséquent, et au regard des actes horribles commis par Monsieur Tariq Ramadan,  confirmés par un rapport commandé par le Conseil d'État, qui confirmé qu'il a bien eu des relations sexuelles avec certaines de ses élèves, âgées de 15 à 18 ans (https://www.lepoint.fr/societe/le-gouvernement-genevois-confirme-les-accusations-portees-contre-tariq-ramadan-26-11-2018-2274487_23.php) nous demandons que des sanctions immédiates soient prisent à l'encontre de Madame Martine Brunschwig Graf pour mettre fin à son impunité intolérable pour de très nombreux citoyens - à savoir sa mise à pied immédiate de la Commission Fédérale contre le Racisme dont son comportement révélé par la presse serait incompatible avec son devoir de partialité et de justice requis pour cette fonction, ainsi qu'une enquête approfondie soit menée promptement sur sa personne pour déterminer l'étendue de sa responsabilité pénale au cours des dernières années pour déterminer les faits non prescrits encore passibles de poursuites à son égard. Nous le devons pour nos enfants, pour le corps enseignant, pour la dignité de la fonction publique et pour la justice de notre pays !

    Alternative Populaire Suisse.ch
    1,092 supporters