Abolition de l'industrie du sexe et PDF Québec

5,949 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning presidenceduconseil@ville.montreal.qc.ca

    Faites respecter la loi contre l'exploitation sexuelle

    Attendu que le corps humain ne peut et ne doit être l’objet de marchandage ou de commercialisation d’aucune façon; la prostitution constitue une violence à l’endroit d’une personne, les femmes  y étant surreprésentées; la prostitution n’est pas un travail mais qu’elle est le reflet de discriminations sociales, sexuelles, raciales et économiques, dont les femmes, particulièrement les femmes autochtones mais aussi des filles, sont les principales victimes; la demande des hommes pour les actes sexuels est la première cause de l’exploitation sexuelle; l’« industrie du sexe » n’a rien à voir avec un travail ni avec le sexe, mais repose plutôt sur un rapport de domination; la loi C-36 criminalise les prostitueurs; le consentement à recevoir un montant d’argent n’enlève aucunement le fait que des femmes pauvres et vulnérables sont contraintes à des relations intimes qu’elles ne désirent pas; l’égalité entre les femmes et les hommes passe par l’abolition de rapports de domination tels que vécus dans la prostitution; plus de 350 « salons de massage érotique » servent de façade aux bordels à Montréal où des services sexuels tels que la masturbation, le sexe oral et les rapports sexuels peuvent être achetés ; les maisons de prostitution sont illégales, mais que les « salons de massage érotique » fonctionnent comme des maisons de passe; les salons de massage sont peu réglementés et qu’ils sont un terrain fertile pour les activités illégales graves et les crimes sexuels tels que la prostitution des mineur-es et la traite des êtres humains; le nombre de salons de massage érotique à Montréal a doublé au cours des cinq dernières années et qu’il est pratiquement impossible de se dérober aux néons clignotants et très voyants de plusieurs de ces « salons » dans le centre-ville; les personnes qui exercent véritablement la massothérapie sont souvent victimes de demandes inacceptables de la part d’acheteurs et sont aussi victimes de harcèlement sexuel; des règles plus claires concernant la véritable profession de massothérapie et de leurs établissements devraient être établies afin de redonner ses lettres de noblesse à cette profession que des lobbies pro-prostitution utilisent pour banaliser la prostitution; la facilité d'accès à des « relations sexuelles » bon marché fait de Montréal une destination de tourisme sexuel de choix en Amérique du Nord; Considérant les responsabilités des municipalités eu égard à l’application de la loi contre la prostitution Pour les droits des femmes du Québec  (PDF Québec ) et Abolition de l’industrie du sexe Canada demandent à la Ville de Montréal ·       de revoir les règles concernant ces «salons de massages érotique» et d'énoncer clairement son opposition à la prostitution des personnes en appliquant la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation; ·       d’utiliser ses pouvoirs pour interdire les établissements à caractère érotique qui sont clairement des lieux d'exploitation sexuelle; ·       d’émettre des directives policières pour cesser la criminalisation des femmes et cibler les clients prostitueurs et les proxénètes tel que prescrit dans le Code criminel canadien; ·       de financer adéquatement les services juridiques et policiers pour combattre l’exploitation sexuelle; ·       de financer adéquatement les organismes qui viennent en aide aux personnes qui désirent mettre fin à l’exploitation sexuelle dont elles sont victimes; ·       de faire respecter les règles publicitaires des médias électroniques et traditionnels qui interdisent la promotion de la prostitution sous toutes ses formes; ·       de réaliser une campagne sur les conséquences néfastes d’achats d’actes sexuels.      

    Abolition de l'industrie du sexe et PDF Québec
    5,949 supporters