Egalité Nationale

70,082 supporters

Lutter pour la moralisation et la transparence de la vie politique française.

Started 5 petitions

Petitioning Nadine Morano

Nadine Morano, excusez-vous auprès de la communauté musulmane

"PAS DE VOILE DANS L'ESPACE PUBLIC, CE N'EST PAS NOTRE MODE DE VIE" Les propos tenus par Madame Nadine Morano chez Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin, députée européenne, ne font qu'attiser la haine et sont inacceptables. Elle ne veut plus voir de voile dans l'espace public. Selon elle, "ce n'est pas notre mode de vie" Sa remise en cause de la laïcité, loi du 9 décembre 1905, est d’une immense gravité et porte atteinte au bon fonctionnement de notre république (la laïcité c’est la république). En effet, elle appelle à une interdiction totale du voile dans l’espace public.  Que nous soyons musulmans, juifs ou chétiens, nous avons le droit à notre liberté d'expression dans l'espace public, fondement même de la loi de 1905 !!! Ainsi elle stigmatise les millions de français de confession musulmans de France se faisant l’échos d’une malsaine chasse aux sorcières envers eux dans un contexte qui a besoin d’apaisement.  Cette instrumentalisation de la part de Madame Morano basée sur la désinformation pour porter atteinte à une communauté n’a comme unique but de faire écho à la haine raciale. Ces dealers de haine ne devrait tout simplement ne plus avoir de place dans l’espace audiovisuel.  Par ailleurs, il est utile de rappeler plusieurs principes qui fondent notre république et réagir, à ce fléau qui divise , depuis des années , les Français. La France , notre pays , qui fut a l origine de la Charte des nations Unies de 1948, doit retrouver ses valeurs universalistes, de tolérance, de respect des différences, des convictions plurielles, qui composent notre société, dans le cadre du dialogue des Civilisations, du Pacte Civils et Politique, fixé par les principes fondamentaux du Droit International. Par conséquent , le strict respect de la loi de 1905 est essentiel mais aussi le respect à la différence et au droit international qui garantie a chaque citoyen de vivre, pratiquer librement dans l'espace public ses convictions religieuses. D'accepter la richesse culturelle et confessionnelle de notre pays la France. Depuis plusieurs année , notre beau pays , riche de sa diversité traverse d'incessantes crises et controverses qui accentuent les tensions au sein de notre belle République. Les discours , anti musulmans fleurissent dans la presse et ternissent l'image de notre pays au niveau international. La France, n'appartient pas aux partis politique. Au contraire, elle est cette idée qui reflète et représente toutes les composantes de notre société. Thierry Paul Valette Fondateur de l'Égalité Nationale   

Egalité Nationale
432 supporters
Petitioning Parlement, Edouard Philippe, Sénat

POUR UNE RÉFORME DU STATUT DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

LA RÉFORME DU STATUT DU CHEF DE L'ETAT S'IMPOSE ! Il n'y a qu'à partir de là que les choses pourront vraiment changer !!! L'affaire du "BENALLAGATE" a mis en lumière des pratiques dignes des plus grandes barbouzeries sous fond de hooliganisme. Un président Emmanuel Macron complice bafouant l'article 5 de la constitution sous couvert de son immunité. Les belles paroles de l'ancien candidat de l'élection présidentielle de 2017 :"république irréprochable, ministre irréprochable" sont déjà bien loin.  Aussi, cette crise d'une extrême gravité fragilise encore plus la place du président au sein des Institutions et de facto l'État. Cette micro-milice au service du Président Emmanuel Macron composée de Philippe Mizerski, Alexandre Benalla et Vincent Crase qui était rendu couplable de faits d'une extrême gravité, n'est malheureusement qu'une goutte d'eau ( Monsieur Benalla a passé à tabac un jeune homme, frappé une femme et usurpé l'identité des forces de police et ne sera sanctionné que d’une simple mise à pied de 15 jours...par le Emmanuel Macron ) Depuis la loi constitutionnelle n° 2000-964 du 2 octobre 2000 suite au référendum sur le quinquennat présidentiel organisé par le président Jacques Chirac, les choses se sont accélérées mettant à mal, en autres, l'article 20 de la constitution : un président omniprésent qui conduit au quotidien la politique de la nation, le premier ministre devenant un "simple collaborateur". Ce fût le cas dès l'ère du Président Nicolas Sarkozy. C'est un fonctionnement  monarchique puisque  les pouvoirs sont concentrés dans la main d'un seul homme. De facto des dérives régulières qui plombent le bon fonctionnement des institutions. Les pouvoirs accordés au Président de la République sont bien trop nombreux et sa responsabilité pénale reste discutable. C'est pour cela que la consitution est souvent bafouée et rend contradictoires les articles qui la composent. Les pouvoirs accordés au Président de la République peuvent être modifiés dans certaines circonstances seulement dans la pratique ce fait est rare. La pratique des institutions et certaines réformes mises en œuvre récemment par la  loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, ont  renforcé le poids du Président de la République et dans le même temps  accentué les pouvoirs du Parlement. Une procédure de révision définie par l’article 89 de cette dernière. NOUS DEVONS EN TERMINER AVEC CERTAINES PRATIQUENT DU POUVOIR CONTRADICTOIRES AVEC LA MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE ET POLITIQUE. POUR CE FAIRE NOUS DEVONS MORALISER LE STATUT DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. LE PARLEMENT NE DOIT PLUS ÊTRE UN FREIN À CE DESSEIN MAIS UN SOUTIEN. NOUS DEVONS DÉMOCRATISER LE STATUT DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET L'INSTITUTIONALISER, L'ENTOURER PÉNALEMENT DANS LE CADRE D'UN RAPPORT PARLEMENTAIRE ET PAR LA CONSULTATION DU RÉFÉRUNDUM.   Doivent donc être prioritairement modifiés : Le statut pénal du chef de l'État : ce dernier doit pouvoir être entendu par une commision d'enquête parlementaire lorsque des fait graves sont repprochés et mettent en danger les institutions. Son statut doit être entouré pénalement dans le cadre d'un rapport parlementaire  et  PAR LA CONSULTATION DU RÉFÉRUNDUM Par ailleurs, les Chargés de mission doivent sans exception être inscrits au Journal Officiel. - la question du ( de la ) conjoint(e) du ( de la ) chef de l'État. Concernant l'utilisation des fonds publics :  frais fonctionnement ( vacances, déplacements ect...), ils doivent être soumis à la rigueur comme les budgets  ministériels. - Que le Président de la République soit entendu par une commission d'enquête parlementaire lorsque  les faits sont graves.      Thierry Paul Valette , Président de l'Égalité Nationale. https://www.facebook.com/thierrypaulvalette Afin de présenter un manifeste du nouveau statut du Président et celui du conjoint, n'hésitez pas à nous faire part de vos reflexions sur le sujet : egalitenationale@gmail.com

Egalité Nationale
15,184 supporters
Petitioning Emmanuel Macron

DÉMISSION DU GOUVERNEMENT MACRON

LE BENALLAGATE :  DE  LA MILICE D'EMMANUEL MACRON  À L'ETAT DE VIOLENCE... NOUS DEMANDONS LA DÉMISSION DU GOUVERNEMENT !  Une crise d'une exprême gravité vient de s’abattre sur le palais présidentielle : le « Benellagate » .  Elle fragilise d’avantage la place du président au sein des institutions et les institutions  . Non des moindres, elle révèle l’existence d’une micro-équipe au service du président de la république.  Pour l’heure au moins deux personnes la compose. Il s’agit d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Le duo était omniprésent pendant la campagne présidentielle.   Le 1 mai, monsieur Benalla est étrangement autorisé à participer en qualité de « simple observateur » à une des manifestations ce jour-là. Seulement les choses vont très vite dégénérer : Le chargé de mission passe alors à tabac un manifestant. Des actes d’une extrême violence contre un jeune qui contestait, comme le droit l’y autorise, la loi qui renforce les sélections à l’entrée des universités . Dans les faits l’homme ne sera sanctionné que d’une simple mise à pieds de 15 jours . Pour rappel, des étudiants qui occupaient le lycée Arago s’étaient retrouvés placés en garde à vue et déférés au parquet de Paris. RÉSUMÉ DES FAITS AVEC LA COMPLICITÉ D'EMMANUEL MACRON ET DE MEMBRES DU GOUVERNEMENT :  -VIOLENCES VOLONTAIRES SUR UNE FEMME ET SUR UN MANIFESTANT  -USURPATION D'IDENTITÉ -ARRESTATION ARBITRAIRE Ect...    L’article 5 de la constitution précise que le président de la république « incarne l’autorité de l’État » et de facto est garant de « l’intégrité de l’État » Par ailleurs, il assure « le fonctionnement normal des pouvoirs publics ». Attendu qu’Emmanuel MACRON, qui avait été tenu informé de ces faits gravissimes par Patrick Strzoda son directeur de cabinet, n’a à aucun moment saisit les juridictions compétentes, qu’il n’a jamais imposé les sanctions qui se devaient pour de tels faits de violences volontaires et d’usurpation d'identité ; attendu que son équipe s’est rendu coupable de mensonges lorsqu’elle expliquait que l’homme était désormais affecté uniquement à la gestion d’évènement intérieur à l’Élysée alors que la réalité voyait ce même homme dans le dispositif des joueurs de football de l’équipe de France ; monsieur Emmanuel Macron est donc coupable de la violation de l’article.   Le Parlement peut SI IL LE SOUHAITE lancer une procédure de destitution tel que l’article 68 de la Constitution française le permet. UN GOUVERNEMENT COMPLICE  Le premier ministre savait...des membres de son gouvernement aussi. Le ministère de l'interieur était au courant de ces agissements mais également le ministère de la justice. Ces deux ministères sont des ministères considérables au sein du gouvernement. L'ensemble de ces révélations met au jour des pratiques de HOOLIGANISME par des BARBOUZES des temps modernes au sein de l'État français sous couvert du Président de la République avec  la complicité de membres du gouvernement : Gérard Collomb et Nicole Belloubet en autres.. L'État est aussi responsable de défaillance au sein des forces de l'ordre mettant à mal leur travail au sein de la société face aux citoyens.  En effet, des Chargés de missions qui usurpent  l'identité des services de police ne peuvent que mettre à mal cette institution. Le président bénéficie du principe d'inviolabilité contrairement aux membres du gouvernement et des Chargés de missions.  Nous demandons par conséquent la démission immédiate du gouvernement d'Emmanuel Macron. Le pacte de confiance est brisé et rend impossible les missions à venir...De facto, l'opprobre est jeté sur l'ensemble du gouvernement. Nous demandons également que soit pleinement REVU le statut du Président de la république. Sans cesse la constitution est bafouée. Le premier ministre devient un collaborateur contrairement aux prérogatives de l'article 20 de la constitution. Le statut pénaldu chef de l'état  est aussi à revoir... Par ailleurs nous demandons aussi que désormais soit désormais  inscrit au Journal Officiel, et cela dans un soucis de transparence de la vie politique et publique, l'ensemble des Chargés de mission de l'État.    Un rassemblement est prévu devant le ministère de l'interieur place Beauveau le samedi 28 Juillet dés 14H00 pour dénoncer un l'État de violence et ses dérives... Lien : https://www.facebook.com/events/166259687431391/  Monsieur Benalla était hébergé à nos frais logé dans une dépendance de l'Etat alors qu'il habite à Issy-les-Moulineaux Et nous  sommes certainement loin de tout savoir...En effet, encore  vu avec Brigitte Macron dans la cour de l’Élysée il y a encore quelques jours, se permet une étonnante proximité, un regard et un tutoiement que l’on n’a guère vus par le passé, loin de la discrétion et de l’effacement habituels pour une fonction de garde du corps en pareilles circonstances. Au-delà des agissements d’Alexandre Benalla, ses années de service d’ordre au PS posent questions ( Martine Aubry, François Hollande et puis l’entrée à Bercy, au service de Montebourg )  Pourquoi Emmanuel Macron lui a accordé une place démesuréeau sein de l'État à seulement 26 ans. ???  Pourquoi était-il si difficile de se séparer de M. Benalla ? Nous aimerions entendre les réponses monsieur le Président.... Thierry Paul Valette- Président de l'Égalité Nationale  https://www.facebook.com/thierrypaulvalette 

Egalité Nationale
54,149 supporters
Petitioning Gérard Collomb

Interdiction de Mein Kampf en France

Depuis le 1er janvier 2016, Main Kampf est tombé dans le domaine public. Son auteur, Adolf Hitler, est responsable de millions de morts que sa folie a engendrée : entre cinq et six millions de Juifs, soit les deux tiers des Juifs d'Europe et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce livre est un best seller dans de nombreux pays. C’est le cas en Inde au point qu’un livre pour enfant met en valeur Hitler. Cette étrange fascination nous n’en voulons pas en France !!! A l’heure ou on interdit Soral, que Jean-Marie Le Pen vient d’être définitivement condamné pour ses propos sur les chambres à gaz, il serait temps de s’interroger sur l’interdiction de ce livre. L’antisémitisme gagne du terrain. Récemment l’assasinat de Mireille Knoll nous a tous indigné. La marche blanche organisée en son honneur signifiait « plus jamais ça » Seulement comment pouvons-nous dénoncer ces actes barbares qui gangrènent notre société et d’un autre côté ne poser aucune interdiction sur la vente de ce livre. Fin 2017, Serge Klarsfeld à demandé l'interdiction de la réédition des pamphlets antisémites de Céline. Les maisons d’édition doivent donc prendre elles aussi leurs responsabilités dans la lutte contre l’antisémitisme. Une déontologie irréprochable s’impose. Fayard compte rééditer prochainement l’ouvrage d’Hitler. En Allemagne, où le parti populiste de droite "Alternative pour l'Allemagne" connaît un essor sans précédent, le livre s’est vendu à plus de 80 000 exemplaires suite à sa réédition. Ce livre apporte des idées nauséabondes à l’extrême droite et ne permet en aucun cas de lutter contre l’antisémitisme. Il est urgent de refermer cette porte sur l’insupportable. Nous exigeons du ministre de l’intérieur Gérard Collomb qu’il intervienne par arrêté pour interdire la vente de ce livre afin que les éditions Fayard ou d’autres éditeurs ne profitent d’une opportunité commerciale. Il ne s’agit pas d’une demande de « censure d’état » ou bien d’atteinte à la liberté d’expression mais seulement de lutter efficacement dans la lutte contre la racisme et l’antisémitisme en France à l’heure ou les actes d’agressions, de vandalisme et de meurtres sont en recrudescence sur notre sol. Régulierement des objets ayant un rapport avec Hitler, sont rétirés des ventes. Ce qui incarne d'une manière ou d'une autre Hitler doit être combattu ! Ce livre est le symbole d'un homme responsable de la mort de millions de personnes juives.  "Suicides, mode d´emploi" est in livre interdit..."L'Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme" de Paul-Eric Blanrue, édité en 2013 et vendu sur le site internet des éditions Kontre Kulture, devra être retiré de la vente "dans un délai d'un mois", selon une décision du tribunal de Bobigny. Certains passages de quatre autres ouvrages du XIXe et du XXe siècle, republiés par Alain Soral, "La France juive" d'Edouard Drumont, "Le salut par les juifs" de Léon Bloy, "Le juif international" d'Henry Ford et "La controverse de Sion" de Douglas Reed devront être retirés. Et à quand Mein Kampf ??? Thierry Paul Valette Président de l'Égalité Nationale  Mouvement de lutte contre la corruption et les discriminations 

Egalité Nationale
230 supporters
Victory
Petitioning François Bayrou, edouard philippe

Démission immédiate du garde des Sceaux Francois Bayrou

Messieurs Francois Bayrou et Édouard Philippe ,  Après l'affaire Ferrand et les "mutuelles de Bretagne" c'est au tour d'un autre membre du gouvernement d'être dans la tourmente.Il s'agit de vous monsieur Francois Bayrou , de votre ministre monsieur Édouard !!! Depuis votre nomination à la tête du ministère de la justice Mr Bayrou, vous êtes  dans une tourmente médiatico-politique. Il s'agit de la première épreuve pour le Président Macron mais elle est forte de symbole... Mr Bayrou vous êtes au coeur d'une affaire de corruption puisque sont soupçonnés d'emploi fictif au parlement Européen trois de vos parlementaires. Une enquête préliminaire est d'ailleurs ouverte autour de votre personne sans oublier que vous êtes également mis en examen pour diffamation dans un autre dossier . Le ministre que vous êtes doit aujourd'hui présenter son plan de moralisation de la vie française mais vous ne pouvez tenir plus longtemps votre poste au ministère. Vous ne pouvez  incarner une fonction dans laquelle vous êtes vous même compromis sans que cela ne jette le discrédit sur l'action gouvernementale et en particulier celle du ministère de la justice dont vous êtes censé assurer le parfait fonctionnement... Dans ce contexte particulièrement tendu monsieur Francois Bayrou , vous n'hésitez pas à vous opposer publiquement au premier ministre Édouard Philippe au travers des médias. Etes vous intouchable ? Au-dessus des lois ? Monsieur l'ancien président du modem , de fait , vous n'avez donc plus la légitimité requise par porter à bien le projet de moralisation et vous vous devez par conséquent de déposer votre démission sans attendre .  La probité en politique c'est déjà prendre ses responsabilités lorsque son image porte atteinte à l'action gouvernementale et affaiblit de surcroît les institutions. Aussi nous attendons de vous monsieur le premier ministre Edouard Philippe que vous preniez vos responsabilités ainsi que  vous même monsieur le garde des Sceaux.  L'Egalité Nationale             

Egalité Nationale
87 supporters