Députés européens: Bien Voter lors de l'Assemblée plénière à Strasbourg le 13 mars - #PAC #PE
  • Petitioned Députés européens

This petition was delivered to:

Députés européens
Parlementaire européen
Jean-Louis Cottigny
Parlementaire européen
Patrick Le Hyaric
Parlementaire européen
Jean-Luc Mélenchon
PPE
Délégation française
Parlementaire européen
José Bové
Parlementaire européen
Éric Andrieu
Parlementaire européenne
Sylvie Goulard
Parlementaire européenne
Corinne Lepage
Parlementaire européen
Michel Dantin
Parlementaire européen
Joseph Daul
Parlementaire européen
Alain Lamassoure
Parlementaire européen
François Alfonsi
Président du Parlement Européen
Martin Schulz

Députés européens: Bien Voter lors de l'Assemblée plénière à Strasbourg le 13 mars - #PAC #PE

    1. Petition by

      Plateforme Française Souveraineté Alimentaire

Mise à jour du 18 mars: Malgré la mobilisation convergente de milliers de citoyens et de paysans en Europe, le Parlement Européen a voté en plénière le 13 mars dernier une réforme bien décevante:  

- plafonnement à 200 000 raté à 2 voix près - le plafonnement s'établirait donc à 300 000 

- Convergence plus lente des soutiens                 

- Pas de soutien supplémentaire aux petites fermes


- Celui ci serait facultatif pour les Etats (jusqu'à 1500 €/ferme)


- Possibilité jusqu'à 15 % de soutiens couplés, mais rien n'exclut d'y soutenir les élevages hors-sol
- pas d'obligation de rotation ni de légumineuses
- les assurances sont maintenues dans le pilier du "développement rural". 

Les Ministres se réunissent les 18 et 19 mars prochain
. Nous leur ferons parvenir les résultats de cette pétition.



La Plateforme (d'organisations) Française pour la Souveraineté alimentaire poursuit ses activités 
dans le sillage de la plateforme Européenne Nyeleni Europe (www.nyelenieurope.net) 
en attendant d'avoir notre propre site.

-------

Vote des députés au Parlement européen des 12-14 mars 2013
Pétition pour une PAC
répondant aux exigences sociales, écologiques et territoriales

Le projet de réforme de la Politique agricole commune (PAC), prochainement soumis au Parlement européen, n’apportera pas de changement à notre agriculture et notre alimentation, ainsi qu’à celles des pays du Sud, sans une forte mobilisation des citoyens. Les députés européens s’apprêtent à voter un texte ne remettant pas en cause les graves inégalités causées par la PAC, la perte de l’emploi paysan et la standardisation de notre alimentation.
La PAC actuelle conduit notamment à :
- de grandes disparités de revenu entre les producteurs, les grandes exploitations bénéficiant de rentes totalement injustifiées ;
- une forte incitation à l'agrandissement et à la spécialisation des exploitations les plus aidées, avec davantage de pollution et moins d'emplois ;
des difficultés grandissantes pour les exploitations petites et moyennes diversifiées, pratiquant l'agriculture paysanne et durable ;
une concurrence déloyale des produits agricoles européens subventionnés sur les marchés des pays du Sud, qui entraine la ruine des agricultures familiales locales
- une production alimentaire de plus en plus industrialisée avec une alimentation de plus en plus standardisée.
Nous refusons l’agriculture productiviste et une politique de l’Union européenne au bénéfice de l'agrobusiness, ne répondant pas aux exigences sociales, écologiques et territoriales et se perpétuant au détriment de l’agriculture paysanne et d’une alimentation de qualité.
Au contraire,
Nous exigeons d'aller vers un système fondé sur
des prix rémunérateurs (couvrant les coûts de production), avec des soutiens plus justes et liés à des pratiques exigeantes sur les plans social et écologique,
sur la maîtrise et la répartition des volumes, dans le cadre d’une politique d’intervention, de régulation et de protection aux frontières,
sur l’interdiction de toute forme de dumping.

Nous exigeons une politique agricole et alimentaire favorisant la mise en œuvre concrète d'une souveraineté alimentaire mondiale
une alimentation de qualité accessible à tous,
le maintien et à l’installation de paysans nombreux sur des exploitations diversifiées,
une agriculture paysanne et durable,
la préservation de la biodiversité et de l’environnement,
la vie dans les territoires.

Aujourd'hui, il s'agit d'obtenir une réforme allant dans ce sens et comportant notamment :
un plafonnement, obligatoire pour tous les états membres, des aides par exploitation à 100 000€ maximum ;
une convergence obligatoire, rapide et complète des aides par hectare au sein de chaque Etat-membre en 2020, permettant un rééquilibrage et une meilleure équité des aides ;
un soutien spécifique, obligatoire et significatif aux petites fermes, s’ajoutant aux aides directes de la PAC ;
un maximum d'aides couplées aux quantités produites et ciblées aux productions fragilisées ;
une obligation de rotation avec au moins 3 cultures différentes dont une culture légumineuse pour améliorer la fertilité des sols et contribuer à l’autonomie protéique de l’Europe ;
un deuxième pilier de la PAC avec un budget revalorisé et une réelle vocation de développement rural : il doit conforter le dynamisme social et économique des territoires ainsi que la cohérence environnementale des systèmes de production. Aucun système assurantiel ne doit être financé dans le 2e pilier ;
un débat public européen sur les conséquences de la suppression des outils de maîtrise des productions (quotas laitiers notamment) et de régulation publique des échanges.

Soutenons le grand rassemblement international à Strasbourg le 12 mars (www.gomad.fr).

Et signons et faisons signer cette pétition pour une large mobilisation en vue d'un vote satisfaisant au parlement européen ;

A l'appel des organisations suivantes : Amis de la conf', Amis de la Terre, Artisans du Monde, Attac, Confédération paysanne, Fondation Pierre Rabhi, Peuples Solidaires-Action aid , Terre et Humanisme

Recent signatures

    News

    1. Reached 9,000 signatures

    Supporters

    Reasons for signing

      • over 1 year ago

      pour sauver notre belle terre!

      REPORT THIS COMMENT:
      • over 1 year ago

      issue d'une famille d'agriculteurs respectueux de la nature

      REPORT THIS COMMENT:
      • over 1 year ago

      pour un refus de l'agriculture productiviste

      REPORT THIS COMMENT:
    • M S FRANCE
      • over 1 year ago

      contre l'industrie agricole, pour une agriculture liée à la terre, pas à la spéculation, pour des aides justifiées, à ceux qui en ont vraiment besoin, avec comme contrepartie l'obligation de produire de la qualité plutôt que de la quantité, l'alimentation des humains ne doit pas dépendre des profits quand il faudrait simplement mieux rémunérer ceux qui travaillent dans le respect de leurs semblables, surtout en toute indépendance.

      REPORT THIS COMMENT:
      • over 1 year ago

      La terre appartient à tous et non à une poignée de mafieux.

      REPORT THIS COMMENT:

    Develop your own tools to win.

    Use the Change.org API to develop your own organising tools. Find out how to get started.