Soutenez le projet de ferme écologique "Au Petit Colibri" de #RichardWallner
  • Petitioning Jean-Marie Acquier

This petition will be delivered to:

Monsieur le Maire de Marsac
Jean-Marie Acquier
Madame la Ministre du Logement et de l'Égalité des Territoires
Cécile Duflot
Monsieur le préfet de Charente
Salvador Pérez

Soutenez le projet de ferme écologique "Au Petit Colibri" de #RichardWallner

    1. Françoise Coutant - Vice-Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes
    2. Petition by

      Françoise Coutant - Vice-Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes

      Angoulème, France

Lorsqu'en 2005 Richard Wallner lance son projet de ferme écologique "Au Petit Colibri" sur des terres constructibles à Marsac en Charente, toutes les conditions sont réunies pour que ce projet d'agriculture durable, salué par le département et la région, soit un véritable succès pour sa commune et au-delà. Pourtant en 2008, la mairie décide d'interdire sa construction, contre l'avis des services d'État et malgré les 3 années d'activités de Richard. Depuis, Richard vit au milieu de ses terres, en se demandant quel pourra être l'avenir de sa ferme.

Organisations et personnalités signataires :

ELUS

> Marie-Paule Jammet, Vice-Présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes (Europe Écologie Les Verts)
> Jean-Christophe Hortolan, Conseiller Régional de Poitou-Charentes (Europe Écologie Les Verts)
> Geneviève Paillaud, Conseillère Régionale de Poitou-Charentes (Europe Écologie Les Verts)
> Olivier Périnet, Maire de SUAUX (16260)

> Emmanuel GROLLEAU, Conseiller Municipal Europe Écologie Les Verts de la ville de NIORT (79022)

> Denys Crolotte, Conseiller Municipal Europe Écologie Les Verts de VILLERS LES NANCY(54601)
"Je suis conseiller municipal EELV à Villers les Nancy et je pense que l'avenir c'est l'agriculture bio et péri-urbaine."

ASSOCIATIONS

> Association Charente Nature (16000 ANGOULÊME) (association charentaise de protection de la nature et d'éducation à l'environnement)
> Association Culture et Partage (16330 ST AMANT DE BOIXE) :
"Notre association locale "Culture et partage" reconnaît dans le projet de Richard une initiative intelligente, cohérente et pleine d'espoir pour nos terres agricoles dénaturées. Au nom de la liberté d'entreprendre, nous soutenons ce jeune agriculteur conciliant mais tenace, face aux refus sans cesse renouvelés. Les nouvelles contraintes qui, encore une fois freinent son projet, et cette intransigeance administrative paraissent arbitraires."
> Association IMAGINE UN COLIBRI (16570 MARSAC)
> Association SEINBIOOSE (16330 VARS)

> Autres associations : vivre sans aeroport (44000 NANTES), zadefonstoo(44000 NANTES), pershitude(77), cirkanus(77)

 

PERSONNALITES

> Claude Bourguignon, Spécialiste international sur la microbiologie des sols

> Lydia Bourguignon, Spécialiste international sur la microbiologie des sols

> Marc Dufumier, professeur emérite à AgroParisTech

> Didier Coupeau, secrétaire régional d'Europe Écologie Les Verts Poitou-Charentes

(Vous voulez aussi faire signer votre association, votre mairie ou votre personnalité préférée ? Contactez-moi, je vous transmettrai ma lettre d'appel à signature.)

____________________________________________________________ 

Pour mieux comprendre :

Sur ses 9 hectares de terres, Richard veut construire une ferme, c'est à dire son habitation et les bâtiments de stockage nécessaires sur place à un système de polyculture-élevage très diversifié (légumes, fruits, oeufs, céréales, miel, etc.), incluant une vente locale directement aux consommateurs et de la transformation (pain, jus,...). De nombreux experts agricoles (*), collectivités (**) et responsables politiques (dont l'actuelle ministre du Logement Cécile Duflot, venue sur place - vidéo), saluent le travail de Richard et soutiennent son projet.

Mais Jean-Marie Acquier, maire de Marsac, également agriculteur, ne reconnaît pas le caractère agricole de ce projet de petite ferme (interview vidéo). Malgré l'installation en cours de Richard et l'intervention argumentée des services de l'État***, la mairie choisit de déclasser le terrain en zone naturelle, le rendant inconstructible, et prévoit également l'installation d'une station d'épuration au bord du terrain sans accepter de ménager une distance suffisante pour éviter d'imposer de nouvelles contraintes réglementaires à Richard.

Pourtant, Richard est plein de bonne volonté; il n'a jamais baissé les bras et n'a eu de cesse de rechercher à concilier les intérêts de chacun. Il souhaite simplement vivre sa vie et mener son projet de ferme, que je trouve cohérent avec les besoins agricoles de demain. Il s'apprête donc à déposer de nouveaux plans de construction qui respectent les contraintes de la mairie, dont le projet de station d'épuration, malgré l'important surcoût que cela induira, l'abandon d'une partie du travail déjà réalisé (buttes de culture, grillage à poule, etc.), et la nécessité de réinventer l'organisation de ses bâtiments et de ses cultures. En retour, tout ce que Richard demande c'est que la mairie classe les 6 hectares non inondables de son terrain en zone agricole - comme l'a demandé le commissaire enquêteur*** du projet d'urbanisme de la mairie, accepte ses nouveaux plans et fournisse l'approvisionnement en eau et en électricité pour sa ferme.

Voici mon appel :

Pour parvenir à convaincre la mairie qui ne veut rien céder depuis 7 ans, Richard a besoin d'une médiation de la part de la préfecture de Charente. Nos milliers de signatures et messages de soutien que je transmettrai personnellement à Mme la préfète de Charente et à M. le maire sont aujourd'hui plus que jamais essentiels... car il est temps d'agir pour que la ferme "Au Petit Colibri" puisse enfin voir le jour !
                     


Merci de diffuser à tous vos amis. Ensemble, sauvons le Petit Colibri.

Françoise Coutant : Vice-Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes

Approfondir :
Pour connaître le projet innovant de ferme écologique de Richard (agriculture naturelle et conception permaculturelle) :
- son site internet  
- la vidéo  de présentation de ses cultures (20 min)

Notes:
(*) Claude Bourguignon, Pierre Rabhi, Marc Dufumier, et d'autres avaient déjà signé une pétition lancée en 2007 lors de l'enquête public du PLU de MARSAC..
(**) Conseil général de Charente, conseil régional de Poitou-Charentes (lettre de soutien de nov 2005), Pays d'Entre-touvre et Charente et bien d'autres.

(***) Avis du commissaire enquêteur du PLU, Avis de la Chambre d'agriculture de Charente, Avis de la DIREN (Direction Régionale de l'Environnement), Citons aussi l'avis de l'association charentaise de protection de la nature et d'éducation à l'environnement (Charente Nature) venue déposer un avis officiel lors de l'enquête publique du PLU fin 2007 indiquant un projet de ferme "pleinement cohérent" et "positif pour l'environnement".

Recent signatures

    News

    1. Un espoir concret de sortie du conflit

      Bonjour à tous,
      De bonnes nouvelles !
      Je laisse Richard WALLNER vous présenter ci-dessous la chronologie des évènements qui confirment la bonne direction prise depuis cet hiver avec ce 6 juillet 2014 un nouveau pas pris par la mairie dans son engagement de résolution du conflit.

      Message du moins récent au plus récent :

      ------------------
      13 nov 2013 : Suppression des références au conflit

      Afin de tenter d'apaiser les tensions avec la mairie et faire un geste pour montrer mon envie réelle de voir ce conflit solutionné, j'ai enlevé toute référence au conflit sur mon site internet.
      De même le réalisateur, Marc-Antoine Deprat, du film Au Petit Colibri, dans lequel on voit l'interview du maire, a supprimé la vidéo de son compte.Merci de ne pas la remettre de votre coté !

      Je vous tiendrai informés.
      Richard Wallner

      ------------------
      18 nov 2013

      La mairie s'engage en conseil municipal à modifier son PLU !
      AUJOURD'HUI le conflit est en passe de se résoudre grâce aux efforts de la mairie que je remercie beaucoup et grâce aux efforts de nombreuses personnes (le comité de soutien, Françoise Coutant, mes amis, ma famille, et tant d'autres personnes ! - la pétition a dépassé les 60 000 signatures). Merci à chacun.

      D'ici un an (procédure longue de révision d'un PLU) je devrais enfin pouvoir commencer à construire un local de stockage, mon habitation et le reste de ma ferme et ainsi me concentrer sur mes cultures sans avoir la crainte d'être expulsé*...

      Ainsi j'espère pouvoir m'atteler à différents travaux d'aménagement et surtout redémarrer une partie des cultures commerciales en automne prochain (plantation massive de fruitiers), et peut-être déjà une partie de légumes en mai.

      Il faut avant cela que je me réorganise et que je retrouve une capacité financière pour relancer mon activité. Actuellement je me suis engagé pour l'édition de 3 livres avec l'association IMAGINE UN COLIBRI (partie pédagogique du site de la ferme) tout en poursuivant certaines cultures et des développements de techniques agricoles.

      - Pour moi, la défense de la ferme aura coûté très cher... à plusieurs points de vues...

      + D'un autre coté, pour moi, et pour vous aussi je l'espère, ces 8 années auront été très productives : comme vous pouvez le constater sur mon site internet, l'information et les techniques développées, mises à disposition gratuitement, ainsi que l'édition d'ouvrages, montrent que ces 8 dernières années auront très riches, à défaut de pouvoir concrétiser la ferme**.

      A bientôt,
      Richard Wallner
      ps :voici différents moyens pour ceux qui souhaitent continuer à me soutenir : http://aupetitcolibri.free.fr/NOUS_AIDER/Soutenir.html

      ------------------
      15 avril 2014

      Pour le moment la mairie n'a pas encore finalisé ses engagements mais j'ai confiance, le maire s'y est engagé en personne dans son programme électoral.

      L'année 2014 sera, je l'espère, une bonne transition avec plein de préparatifs en cours.

      J'ai pour le moment mis en culture beaucoup de fèves et de féveroles pour faire de la graine afin de préparer l'extension des cultures en fin d'année et l'année prochaine, puisque mon système de culture de légumes repose en grande partie sur ces plantes.

      J'ai aussi préparé une série d'expérimentations avec des nouvelles buttes pour tester plusieurs façons d'insérer du bois ou de la paille à l'intérieur. Il reste encore la terre à pelleter. Le résultat de ces expériences définira, ou pas, une variante dans ma méthode de construction des buttes maraîchères.

      En parallèle je construis un château d'eau qui sera le centre de mon système d'irrigation pour m'éviter le recours à une grosse pompe de pression.

      Les plans des futurs bâtiments et des systèmes de plantation verger/céréales/vigne/petits fruits ont aussi été affinés. Il me reste encore à choisir la technique de construction des fondations et des murs du vide sanitaire.

      Coté livres, jusque fin mai je pense, je termine l'édition de 3 nouveaux ouvrages : 2 traductions (Sepp Holzer ert Rosemary Morrow) et le livre de deux auteurs français. Cela apportera de l'eau au moulin de l'écologie et de la permaculture en particulier, et si les ventes se passent bien j'aurai là le moyen d'avoir l'apport financier (après avoir perdu mes plumes en 8 années de conflit avec la mairie) nécessaire au lancement des gros travaux pour une ferme grandeur nature cette fois !

      Après la sortie des livres je serais bcp plus disponible pour faire avancer les chantiers et les mises en cultures sur la ferme. Mais chaque chose en son temps :-) Avec les années et le dure conflit vécu avec la mairie, j'ai au moins appris cela : il faut cueillir le fruit quand il est mûr et savoir reconnaître que le verre est autant à moitié plein qu'à moitié vide :-).

      Ainsi le lancement d'une année de maraîchage en tant que telle, avec vente de légumes par panier, est trop tôt. Par contre tout ce qui est fait cette année prépare sa venue.

      Voilà pour les nouvelles :-)
      Bon printemps à tous !

      Richard

      ------------

      6 juillet 2014

      Bonjour à tous,

      J'espère que vos potagers se portent bien :-).

      J'ai fini la réalisation de 8 nouvelles buttes expérimentales de 7m50 chacune par 1m70 de large, selon des modalités de remplissages différentes : avec gros amas de paille, avec branchage seul, avec branchage + herbe verte, avec couche de branchages à 10 cm sous la surface, avec bois de palettes non traitées. Les cultures poussent mais elles ont été mises avec pas mal de retard !

      L'année est propice au jardin pour le colibri car pour le moment il n'y a pas eu de limaces depuis la sortie de l'hiver ! Vous imaginez le luxe... tous mes semis réussisent avec facilité, même les carottes et les courges, et les plants de salades, courgettes et compagnies sont entiers. Sans doute un beau cadeau que me fait la biodiversité du site pour accompagner le renouveau du colibri :-).

      A ce propos : pour le moment je n'ai toujours pas le droit de déposer mon permis de construire, donc la ferme ne peut pas encore se développer, d'autant que je ne sais pas si l'on va me demander de déplacer à nouveau mes bâtiments de 100 m ! Difficile jusqu'à l'obtention du permis de se projeter dans un grand plan d'extension des cultures qui risquent de se retrouver sous le bâti, le parking, un chemin... mais je me risque tout de même ici et là sur le terrain (je n'en peu plus de ronger mes freins...)

      Où en sommes-nous dans la résolution du conflit avec la mairie :
      La mairie poursuit la réalisation de son engagement pris cet hiver, à savoir la modification du PLU pour remettre mes terres en zone agricole afin de me permettre de construire en temps qu'agriculteur.

      Un bureau d'étude vient d'être engagé pour finaliser le dossier de modification du PLU. Il sera ensuite, si j'ai bien compris, présenté à la préfecture et aux services l'Etat (DREAL/Natura 2000, chambre d'agriculture, etc.) pour validation.

      C'est seulement après cette validation finale que j'aurai le droit de déposer mon permis, ce qui, il me faut bien l'accepter, ne sera pas avant 2015...Puis il faudra que ce permis soit lui aussi validé, ce qui amène le démarrage des travaux mi-2015 probablement.

      En attendant je continue les expérimentations et les développement que je vous ai décrits dans mon message précédent du 15 avril 2014.

      Sortie d'un nouveau livre de Sepp Holzer :
      C'était l'un de mes objectifs de fin de printemps ! Le voici tout chaud tout beau avec sa fiche de présentation : http://aupetitcolibri.fr/pages_produits/15.html
      Pour le commander sur la boutique en ligne de mon association Imagine Un Colibri : http://aupetitcolibri.fr/particulier.php

      Bel été à chacun,
      A bientôt,
      Richard

    2. Reached 50,000 signatures

    Supporters

    Reasons for signing

      • 19 days ago

      pour lutter contre les abus de pouvoir, la stupidité et l'ignorance

      REPORT THIS COMMENT:
      • 21 days ago

      Pour soutenir l'agriculture responsable.

      REPORT THIS COMMENT:
      • 23 days ago

      faut il une raison pour aider les gens?

      REPORT THIS COMMENT:
    • claudine sertain BRISSAY-CHOIGNY, FRANCE
      • about 1 month ago

      je suis pour!

      REPORT THIS COMMENT:
    • Laetitia Panetier SAINT VINCENT SUR OUST, FRANCE
      • about 1 month ago

      Toute initiative en permaculture doit être soutenue!

      REPORT THIS COMMENT:

    Develop your own tools to win.

    Use the Change.org API to develop your own organizing tools. Find out how to get started.