Pétition pour réinstaurer la Bourse pour étudier en français en Ontario
  • Petitioned Assemblée législative de l'Ontario

This petition was delivered to:

Assemblée législative de l'Ontario

Pétition pour réinstaurer la Bourse pour étudier en français en Ontario

    1. Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO)
    2. Petition by

      Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO)

      Ottawa, Canada

*Si cette page n'apparaît pas en français, cliquez l'onglet « français » en haut à gauche de la page.

 

À l'Assemblée législative de l'Ontario :  

CONSIDÉRANT QUE :  

•Le gouvernement de l’Ontario a récemment aboli la Bourse pour étudier en français pour les étudiant(e)s ontarien(ne)s;  

•Cette bourse existait depuis plus de trente ans et que plus de 800 Franco-Ontarien(ne)s ont reçu cette bourse l’an dernier;  

•Les incitatifs financiers pour étudier en français sont quasi-inexistants;  

•L’accessibilité aux programmes d’études en français reste limitée en Ontario à comparer aux programmes en anglais, c’est-à-dire 22 % des programmes postsecondaires qui sont offerts en anglais le sont aussi en français;  

•Les étudiant(e)s franco-ontarien(ne)s doivent plus souvent se déplacer pour poursuivre leurs études postsecondaires dans leur langue que leurs homologues anglophones;  

•Les coûts associés aux matériaux didactiques en français sont souvent plus élevés que ceux des matériaux didactiques en anglais;  

•Le Rapport Rae (2005) sur les études postsecondaires en Ontario énonce que les minorités nationales en Ontario (les Franco-Ontarien(e)s et les Autochtones) restent parmi les groupes les moins scolarisés dans la province;    

•Seulement 22 % des diplômé(e)s du secondaire franco-ontarien poursuivent leurs études dans un programme postsecondaire en français en Ontario;  

•Pour chaque dollar investi en éducation postsecondaire en langue française en Ontario, 1,10 dollars reviennent aux coffres de l’État;  

•La Bourse pour étudier en français est identifiée par plusieurs étudiant(e)s comme étant un incitatif clair qui les a amené à choisir une institution postsecondaire franco-ontarienne;  

•L’abolition de cette bourse pourrait mener des étudiant(e)s francophones de régions éloignées à poursuivre leurs études en anglais au lieu d’en français.  

NOUS, SOUSSIGNÉS, DEMANDONS À L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DE L'ONTARIO DE RÉINSTAURER, DÈS LA RENTRÉE SCOLAIRE 2012-2013, LA BOURSE POUR ÉTUDIER EN FRANÇAIS.          

 

 

Sources statistiques :   

« Abolition d'une bourse: le commissaire aux services en français enquêtera », article par Philippe Orfali dans Le Droit, le 21 juin 2012.  

« Étude des écarts », 2008. Ministère de la Formation, des Collèges et Universités, pp. 65, 94 et 138.  

« L’Ontario, chef de file en éducation », 2005. Rapport de l’Honorable Bob Rae, présenté au ministère de la Formation, des Collèges et des Universités.  

Recent signatures

    News

    1. Reached 5,000 signatures

    Supporters

    Reasons for signing

    • Emily Haché HEARST, CANADA
      • almost 2 years ago

      Je crois que la bourse pour étudier en français encourage plusieurs étudiant à fréquenter une université en français. Aussi elle peut être utile pour plusieurs personnes.

      REPORT THIS COMMENT:
    • Lise BrayBrownhill BARRIE, CANADA
      • almost 2 years ago

      C'est notre passé, et notre futur....on se bat toujours nous les franc0-ontariens (iennes) pour étudier en français,,,il ne faut surtout pas lâcher

      REPORT THIS COMMENT:
    • Joanne Poitras-Bowen NORTH BAY, CANADA
      • almost 2 years ago

      Students should have the right to study in their own language...will they be able to finish their schooling in a language (English) that they are not familiar with? I am from a french background and wish I would have continued my enducation in french...why can't they!!!!

      REPORT THIS COMMENT:
    • Claude Cossette HEARST, CANADA
      • almost 2 years ago

      Je veut garder mes droits de francophones.

      REPORT THIS COMMENT:
    • Marcel Marcotte TIMMINS, CANADA
      • almost 2 years ago

      Je suis franco-Ontario et je suis conscient des efforts et des obstacles que nous avons franchis jusqu'à aujourd'hui. La bourse est un outil économiques qui incite et aide les étudiants et nouveau aspirant a s'instruire en français et de fait même a accroitre et développer la culture francophone tout en assurant une continuité.

      REPORT THIS COMMENT:

    Develop your own tools to win.

    Use the Change.org API to develop your own organizing tools. Find out how to get started.