Intermittents du spectacle et sympathisants, nous demandons la suppression du MEDEF, qui lui aussi coûte trop cher.
  • Petitioning M. Jean-Marc AYRAULT

This petition will be delivered to:

Premier Ministre
M. Jean-Marc AYRAULT

Intermittents du spectacle et sympathisants, nous demandons la suppression du MEDEF, qui lui aussi coûte trop cher.

    1. Romain Cazeaux
    2. Petition by

      Romain Cazeaux

      Vannes, France

Que représente un déficit de 320 millions d'euros assurant la survie de plus de 100.000 intermittents du spectacle, face aux 20 milliards de crédit d'impôt aux entreprises sans effet sur la politique de l'emploi ?

To:
M. Jean-Marc AYRAULT, Premier Ministre
Intermittents du spectacle et sympathisants, nous demandons la suppression du MEDEF, qui lui aussi coûte trop cher.

Sincerely,
[Your name]

Recent signatures

    News

    1. Reached 30,000 signatures
    2. 22 560 Signatures (4/4)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      Continuons à signer, continuons à diffuser, à informer, à sensibiliser. Ce n’est qu’en agissant de la sorte que nous trouverons une issue favorable à ce conflit.

      Je vous laisse, faut que j’aille au coiffeur, y’a France 3 Bretagne qui vient prendre le café.

    3. 22 560 Signatures (3/4)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      une réussite.

      Revendiquer en revanche une série de mesures, celles proposées par le Sénat, celles défendues par la Coordination des Intermittents et Précaires ou bien d’autres, vous informer des combats que s’apprêtent à mener les différents syndicats du spectacle au niveau local comme national, je crois que ce n’est pas mon rôle. Je vous invite cependant à vous y intéresser, pour peser de tout votre poids dans les négociations en cours, selon les priorités que vous jugerez les plus proches de vos attentes pour l’avenir de notre régime. En prenant le temps de discuter tous ensemble, syndicats du patronat et représentants de l’État compris, en faisant entendre notre voix, on devrait finir par aboutir à une solution qui soit plus juste et moins coûteuse que ne l’était la précédente, et à travers laquelle nous pourrons tous continuer d’exercer notre métier et nos passions au service de la culture et de la collectivité.

    4. 22 560 Signatures (2/4)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      Je m’en suis déjà expliqué, l’objectif, dès le départ, c’était la dénonciation de la bêtise de la proposition du MEDEF de supprimer le régime spécial d’assurance chômage des intermittents du spectacle. Même Laurence Parisot est d’accord, c’est dire si notre voix peut être entendue.

      Dénoncer la bêtise. Ça je sais faire, avec votre aide. En signant ici, on réussit chaque jour à diffuser ce point de vue, à mettre des chiffres en rapport les uns avec les autres, pour sensibiliser à notre cause, pour faire ouvrir les yeux à l’opinion publique sur les réalités de nos métiers. Je réponds à quelques interviews, dont les retranscriptions ne sont pas toujours fidèles ou complètes, des papiers paraissent à droite à gauche, on fait mention de notre pétition dans différents médias. C’est le principal. Parmi ceux-là, citons L’Express/Expansion, Europe1, France Info, Ouest-France, 20 Minutes, Glamour, France 24, TF1, Atlantico, Le Parisien, Mediapart, Rue89, France Inter, LCI… Bref, c’est plutôt

    5. 22 560 Signatures (1/4)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      Salut à tous,

      Vous étiez 1000, je vous trouvais fous. La dernière fois que nous nous sommes parlés, vous étiez presque 10 000. C’était énorme. Aujourd’hui, vous êtes plus du double. C’est incroyable. Alors avant tout merci. Merci de soutenir la cause des intermittents du spectacle, dont vous ne faites pas tous partie. Merci d’être si nombreux à vouloir en rire malgré tout, c’est chouette. Et merci pour tous vos messages.

      Nombreux sont ceux qui se sont voulus rassurants, et m’ont contacté pour me confirmer que, bien entendu, ils avaient compris que cette revendication de suppression du MEDEF était avant tout un gag, une provocation. Je suis navré pour les quelques autres qui avaient pris l’objet de la pétition au pied de la lettre.

      Vous êtes également un bon paquet à me demander une suite à tout ça. Alors je me suis posé la question. Et très clairement, il n’y aura pas de suite politique et revendicatrice venant de cette pétition.

    6. Reached 20,000 signatures
    7. 9 971 Signatures (2/2)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      aussi ridicule.
      Je ne propose rien. Parce que ce n'est pas mon job, pas mon rôle. Parce je ne connais que ma propre expérience de l'intermittence du spectacle, et qu'elle est sans nul doute très éloignée de la vôtre. Parce que d'autres dont c'est le boulot, au premier rang desquels les groupes de travail de l'AN et du Sénat, les représentants syndicaux du salariat et du patronat, s'y collent depuis un moment et formulent des recommandations qui, à mon sens, vont dans la bonne direction, c'est à dire vers plus de justice et moins de dépenses publiques.
      Ce sont ces gens qu'il faut écouter, soutenir le cas échéant, avec lesquels il faut discuter. Ce sont ces gens là qui mettront à mal les chiffres fallacieux diffusés par certains medias quant au déficit de notre régime. Ce sont ces gens là feront avancer les choses.
      Moi je n'ai fait qu'une blague, pour faire réagir, et suis absolument ravi d'avoir trouvé chez vous autant d'écho. Merci beaucoup.

    8. 9 971 Signatures (1/2)

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      Salut à tous.
      Il vous aura fallu le temps d'un weekend pour approcher les 10 000 signatures. Bravo ! Mais je commence à recevoir divers messages, concernant des points que je voudrais éclaircir ici.
      Il y a d'abord ceux d'entre vous qui, très sérieusement, réclament en effet la suppression du MEDEF. Et puis il y a ceux qui, tout aussi sérieusement, m'accusent de jeter de l'huile sur le feu en montant un camp contre un autre. Je voudrais signifier à tous ceux là, puisque ce n'était sans doute pas assez clair jusqu'à présent, que l'objet de cette pétition est avant tout humoristique. C'est une blague. Une manière personnelle, pour moi qui suis un intermittent du spectacle parmi tant d'autres, dé réagir au caractère risible de la proposition-provocation du MEDEF qui, la semaine dernière, voulait supprimer le régime spécial d'indemnisation chômage des intermittents du spectacle. L'idée est de mettre en exergue le ridicule de cette proposition, en proposant à mon tour une mesure tout

    9. Reached 10,000 signatures
    10. 1100 Signatures

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      1100 signatures en vingt-quatre heures, vous êtes fous, camarades.

    11. Reached 1,000 signatures
    12. 500 Signatures

      Romain Cazeaux
      Petition Organizer

      Bonjour à tous. Moins de 24h après la mise en ligne de la pétition, vous êtes déjà plus de 500 à avoir signé. Bravo et merci ! Continuez de diffuser cette page aussi largement que possible !

    13. Reached 500 signatures

    Supporters

    Reasons for signing


    Develop your own tools to win.

    Use the Change.org API to develop your own organizing tools. Find out how to get started.